À quels résultats s’attendre quand on délègue la gestion de ses médias sociaux?


Vous n'avez pas le temps de lire? Regardez cette vidéo! ... mais je vous invite quand même à lire l'article ;)



Les clients nous disent souvent qu’ils veulent avoir des résultats quand ils font affaire avec une personne pour gérer leurs médias sociaux. Cet article a pour but d’aider tous ceux qui se demandent à quels résultats s’attendre s’ils délèguent la gestion de leurs médias sociaux à une agence, une adjointe virtuelle ou tout autre professionnel qui offre ce service.


Les médias sociaux sont en constante évolution, il peut donc être difficile pour un entrepreneur ou une entreprise de rester à la pointe des tendances et de se connecter à un public qui peut être tout aussi inconstant que les plateformes sociales elles-mêmes. Il faut une stratégie, bien entendu, mais une stratégie à elle seule ne suffit pas. Les entreprises doivent avoir des attentes raisonnables quant au rendement de leurs efforts en matière de médias sociaux et comprendre réellement les résultats et les rapports permettant d'évaluer le succès.


La stagnation de la croissance organique

Le fonctionnement de la plupart des plateformes de médias sociaux est aujourd'hui très différent de ce qu'il était il y a seulement un an. La croissance organique n'existe plus, point à la ligne. Il est tout aussi difficile d’avoir une bonne présence organique sur les réseaux sociaux qu’il est difficile d’avoir la première page sur Google pour tous les mots-clés relatifs à notre entreprise.


Tout cela se résume à un paysage de médias sociaux "payer-pour-gagner" où l'activité payante est spécifiquement conçue pour offrir la portée, l'engagement et les conversions que le contenu organique offrait dans le passé.


Est-ce que ça veut dire que l'activité organique n'a pas sa place dans votre stratégie de médias sociaux? Au contraire!


L'activité organique est une excellente occasion de développer un lien personnel avec votre audience, leur montrer “l’humain” derrière l’entreprise, tisser des liens, démontrer que vous êtes actifs et dignes de confiance… Eh oui, même si personne ne commente, il est possible qu’ils voient tout de même vos publications!


Toutefois, la stagnation de l’organique signifie que vous devez ajuster vos attentes quant à ce que peut vous apporter une présence organique sur les médias sociaux.


Il est peu probable que les publications organiques aient un impact important en termes de ROI, de portée et d'engagement auprès de votre public. Les publications organiques sur Facebook, par exemple, n'atteignent généralement qu'environ 3 à 6 % de votre audience - avec une faible fraction de celle-ci qui est susceptible d'interagir. Cette portée réduite limitera également votre capacité à générer des prospects, du trafic sur votre site Web et des conversions à partir des publications organiques seules.


La plupart des retours que vous pouvez attendre d'une stratégie organique ne sont pas quantifiables. Cependant, la valeur de l'activité organique est quand même notable et réside dans la création d'une meilleure expérience pour les clients qui consultent vos pages.


Considérez vos comptes de médias sociaux comme s’ils étaient une vitrine de magasin ayant pignon sur rue. Si les lumières sont éteintes, que la porte est verrouillée et que les étagères sont vides, cela donnera probablement une mauvaise impression à toute personne passant par là. On peut dire la même chose de votre présence sociale. Si vos informations ne sont pas à jour, que votre fil d'actualité n'a pas de publications régulières et que vos messages restent sans réponse, cela crée une mauvaise impression pour les utilisateurs - ce qui est particulièrement préjudiciable s'ils découvrent votre marque pour la première fois.


Si votre entreprise est assez active depuis un moment sur les médias sociaux, il est probable que tout ce que vous venez de lire est loin d’être une révélation, mais alors, si vous ne pouvez pas espérer un retour quantifiable sur le front organique, comment espérer obtenir les résultats que vous attendez d'une stratégie de médias sociaux ?


Deux solutions implacables existent pour avoir des résultats

1 - L’investissement publicitaire

La publicité payante sur les médias sociaux est un outil indispensable qui permet aux spécialistes du marketing d'atteindre des publics très spécifiques sur des plateformes utilisées par des milliards de personnes dans le monde entier, tout en obtenant des résultats mesurables et contrôlables. Cependant, les campagnes payantes sur les médias sociaux ne sont pas magiques. Les algorithmes sont des bêtes qui apprennent; il faut souvent faire plusieurs campagnes pour arriver à vos fins surtout parce que la majorité des gens doivent apprendre à vous faire confiance avant d’acheter, ce n’est donc souvent pas dès la première publicité de votre part qu’ils vont acheter. En fin de compte, vous en avez pour votre argent, et vos attentes doivent correspondre à ce qui est réalisable en fonction de votre budget et des outils fournis par chaque plateforme.

Les résultats que vous pouvez attendre d'une campagne publicitaire payante sur les médias sociaux dépendent de plusieurs facteurs. Le budget est souvent le facteur le plus important pour déterminer le résultat d'une campagne payante, ce qui ne veut pas dire qu'un petit budget ne peut pas être efficace, mais plutôt qu'un budget plus important vous permettra d'atteindre un plus grand nombre de vos clients sur une plateforme donnée. La rédaction est également un facteur ayant de l’influence : le moment versus le besoin du client, la spécificité du ciblage, la taille de l'audience, le placement de l'annonce, la concurrence des enchères et plusieurs autres facteurs affectent les performances et le coût de vos annonces.


En général, vous pouvez toujours espérer de meilleurs résultats d'une campagne payante que d'une présence organique, même avec un budget modeste. Cependant, il est tout à fait possible de lancer une campagne auprès d'une audience dont le coût par clic ou CPM (coût par millier d'impressions) est faible, mais cela ne signifie pas qu'elle va générer des ventes ou des prospects. Cependant, si vous ciblez des audiences plus exploitables, comme les personnes à hauts revenus, les employés de niveau C ou d'autres décideurs commerciaux, cela coûtera plus cher en termes de publicité, car elles sont plus demandées. Cela peut signifier moins d'impressions ou moins de portée totale et un coût plus élevé, mais également plus de prospects qui sont plus qualifiés - la qualité plutôt que la quantité.


La chose qui est probablement la plus importante à prendre en compte dans le cadre d'une activité payante sur les médias sociaux est que vous ne devez pas vous attendre à ce qu'une seule campagne transforme votre entreprise du jour au lendemain. Vous devez toujours tester vos annonces, chercher des moyens d'améliorer leurs performances et adapter votre stratégie sociale pour tirer parti des campagnes réussies.


2 - La prospection ou ce qu’on appelle “le footwork" - le “outsales” ou celui que je préfère : le “value bombing”.

Value bombing ou bombardement de valeur - est ce qu’on fait lorsqu’on contacte une personne qu’on ne connaît pas dans le seul but de lui offrir quelque chose de valeur sans rien attendre en retour.


Cela permet d'établir un climat de confiance et de familiarité, qui fera grossir votre liste, vos abonnés, et qui peut constituer une bonne base pour une relation professionnelle ultérieure.


En conclusion


Il existe tellement d’articles, de vidéos de soi-disant spécialistes qui promettent mer et monde en présentant de la fumée et des miroirs sur le web, que plusieurs viennent à y croire. Je crois fermement que le manque d’informations à ce sujet engendre des attentes irréalistes.

La gestion des médias sociaux, ce n’est pas de la vente et ce n’est QU’UNE partie des efforts Marketing qu’une entreprise devrait faire pour promouvoir ses services ou ses produits.


Il faut aussi comprendre que le marketing, ce n’est pas de la vente (si vous voulez connaître la différence, regardez cette vidéo). La définition même du marketing fait référence à toutes les actions qu'une entreprise entreprend pour attirer un public vers son produit ou ses services par le biais d'un message de haute qualité.


Le marketing vise à fournir une valeur aux prospects et aux consommateurs par le biais du contenu, dans le but à long terme, de démontrer la valeur du produit, de renforcer la fidélité à la marque et ce faisant augmenter les ventes.


Il est également important de noter qu’une seule avenue de marketing ne vous donnera jamais les résultats que vous désirez. Pour des résultats optimaux, il faut investir dans au moins 5 des actions marketing & vente ci-dessous pour promouvoir votre entreprise :

  • Le marketing de contenu (blogue, vidéos, podcast, infographies, etc.)

  • Les médias sociaux

  • La publicité payante (Facebook et-ou Instagram, Google Ads, Publicité Pinterest, LinkedIn, etc.)

  • Les infolettres

  • Le SEO (search engine optimisation)

  • La prospection (value bombing)

  • Le réseautage d’affaires

  • Les affiliations

  • Marketing par les influenceurs

  • Le contenu d’utilisateur

  • Le outbound marketing (les imprimés, annonces locales, publicités TV et radio, communiqués de presse, etc.)


Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire du marketing - tant qu'elle est efficace pour atteindre le public que vous souhaitez. De nombreuses entreprises utilisent 4 à 5 types de marketing pour promouvoir leur message au travers des campagnes et autres.


En fin de compte, vous devrez choisir ce qui convient le mieux à vos acheteurs, votre audience cible, votre budget et vos ressources. Notre travail est de vous aider à voir clair dans tout ça, de vous conseiller, de vous décharger de certains efforts et de vous tenir au courant des tendances actuelles.


Si vous avez des questions ou pour déléguer votre gestion des médias sociaux, communiquez avec nous!